MENU
Mal Donne Valentin Capony
No items found.

Mal Donne

Valentin Capony

21.10 → 20.11.22

Mal Donne Valentin Capony

À travers une version délirante du tarot bruxellois du XIIIème siècle Valentin Capony rebat les cartes et nous invite à entrer dans le jeu. Il étend l’univers de ce tarot, longtemps délaissé, à de nouveaux supports et de nouvelles expériences. 

Il évacue volontairement de l’objet toute ambition métaphysique et occultiste pour ramener ce dernier à un statut de mémoire vivante, de témoin. Ici la carte de tarot est avant tout une esthétique qui court depuis des siècles.

Les images des maitres cartiers bruxellois d’autrefois sont exécutées avec un mimétisme quasi-total. Pourtant elles réapparaissent sous un jour nouveau et constituent un double témoignage. Celui de l’évolution d’une technique et son adaptation aux aléas d’une période. Ici le carteur-graveur, congédie le format même de carte pour utiliser ce qu’il a sous la main : table, pelle, bout de chaise, morceau de plastique. L’objet devient aussi le témoignage d’une époque où il devient cher de rentrer dans les standards du jeu traditionnel. Signes et figures investissent l’espace d’exposition qui devient le plateau d’un nouveau jeu entre artiste et publics où novices et initiés trouveront leurs compte.

Quiconque a déjà battu les cartes sait qu’elles ne sont pas ménagées par les joueurs lors des parties. Ici ce sont les règles qui sont mises à mal. La donne est faussée dés le début, toutes les cartes sont des pièces uniques de valeur équivalente et toutes sont face retournée. On peut donc se demander comment continuer à jouer ?

Il suffit peut être de toutes les attraper !  

Brunella Danna-Allegrini

Infos

Vernissage le 20 octobre de 18 à 21h
Exposition du 21 octobre au 20 novembre 2022
Ouvert le samedi et le dimanche de 14 à 18h
Ou sur rdv +32 (0) 489 05 09 69 / valentincapony@gmail.com

79 rue du Canal
1000 Bruxelles

[Text not available in English] À travers une version délirante du tarot bruxellois du XIIIème siècle Valentin Capony rebat les cartes et nous invite à entrer dans le jeu. Il étend l’univers de ce tarot, longtemps délaissé, à de nouveaux supports et de nouvelles expériences.

Il évacue volontairement de l’objet toute ambition métaphysique et occultiste pour ramener ce dernier à un statut de mémoire vivante, de témoin. Ici la carte de tarot est avant tout une esthétique qui court depuis des siècles.

Les images des maitres cartiers bruxellois d’autrefois sont exécutées avec un mimétisme quasi-total. Pourtant elles réapparaissent sous un jour nouveau et constituent un double témoignage. Celui de l’évolution d’une technique et son adaptation aux aléas d’une période. Ici le carteur-graveur, congédie le format même de carte pour utiliser ce qu’il a sous la main : table, pelle, bout de chaise, morceau de plastique. L’objet devient aussi le témoignage d’une époque où il devient cher de rentrer dans les standards du jeu traditionnel. Signes et figures investissent l’espace d’exposition qui devient le plateau d’un nouveau jeu entre artiste et publics où novices et initiés trouveront leurs compte.

Quiconque a déjà battu les cartes sait qu’elles ne sont pas ménagées par les joueurs lors des parties. Ici ce sont les règles qui sont mises à mal. La donne est faussée dés le début, toutes les cartes sont des pièces uniques de valeur équivalente et toutes sont face retournée. On peut donc se demander comment continuer à jouer ?

Il suffit peut être de toutes les attraper !  

Brunella Danna-Allegrini

Infos

Opening October 20 from 6 to 9 pm
Exhibition From October 21 to November 20 2022
Open on Saturday and Sunday from 2 to 6 pm
Or on appointment +32 (0) 489 05 09 69 / valentincapony@gmail.com

79 rue du Canal
1000 Brussels

[Tekst niet beschikbaar in het Nederlands] À travers une version délirante du tarot bruxellois du XIIIème siècle Valentin Capony rebat les cartes et nous invite à entrer dans le jeu. Il étend l’univers de ce tarot, longtemps délaissé, à de nouveaux supports et de nouvelles expériences. 

Il évacue volontairement de l’objet toute ambition métaphysique et occultiste pour ramener ce dernier à un statut de mémoire vivante, de témoin. Ici la carte de tarot est avant tout une esthétique qui court depuis des siècles.

Les images des maitres cartiers bruxellois d’autrefois sont exécutées avec un mimétisme quasi-total. Pourtant elles réapparaissent sous un jour nouveau et constituent un double témoignage. Celui de l’évolution d’une technique et son adaptation aux aléas d’une période. Ici le carteur-graveur, congédie le format même de carte pour utiliser ce qu’il a sous la main : table, pelle, bout de chaise, morceau de plastique. L’objet devient aussi le témoignage d’une époque où il devient cher de rentrer dans les standards du jeu traditionnel. Signes et figures investissent l’espace d’exposition qui devient le plateau d’un nouveau jeu entre artiste et publics où novices et initiés trouveront leurs compte.

Quiconque a déjà battu les cartes sait qu’elles ne sont pas ménagées par les joueurs lors des parties. Ici ce sont les règles qui sont mises à mal. La donne est faussée dés le début, toutes les cartes sont des pièces uniques de valeur équivalente et toutes sont face retournée. On peut donc se demander comment continuer à jouer ?

Il suffit peut être de toutes les attraper !  

Brunella Danna-Allegrini

Infos

Vernissage op 20 oktober van 18 tot 21 uur
Tentoonstelling van 21 oktober tot 20 november 2022
Open op zaterdag en zondag van 14 tot 18 uur
Of op afspraak +32 (0) 489 05 09 69 / valentincapony@gmail.com

79 Vaartstraat
1000 Brussel

Expositions

A l’issue de chaque résidence,
les artistes présentent leurs travaux réalisés en cours d’année. La Fondation donne également aux anciens résidents l’opportunité de présenter leurs œuvres récentes dans ses locaux

Exhibitions

At the end of each residency,
the artists present their work produced during the year. The Foundation also gives former residents the opportunity to present their recent works on its premises.

Residentie

Aan het einde van elke residentie, presenteren de kunstenaars hun werk dat in de loop van het jaar is geproduceerd. Ook geeft de Stichting oud-bewoners de mogelijkheid om hun recente werken op haar terrein te presenteren.